CENTRES PARTENAIRES DE FIBROME INFO FRANCE

Hôpital Saint-Joseph (Paris)

Le centre de prise en charge des fibromes utérins du groupe hospitalier Saint-Joseph est composé d’une équipe pluridisciplinaire, permettant aux patientes qui souffrent de fibromes utérins de bénéficier d’une approche diagnostique reposant sur l’imagerie pelvienne : échographie, scanner et IRM. Il n’y a pas d’indication à traiter des fibromes utérins non symptomatiques, sauf en cas de difficulté à être enceinte, en présence d’un myome sous muqueux (intra cavitaire) de type 0-1 pouvant être responsable d’infertilité. En cas de douleurs pelviennes, saignements hémorragiques, ménorragies, ménométrorragies, pesanteur abdominale, constipation, douleurs pendant les rapports sexuels, envies fréquentes d’uriner, phlébites, des examens biologiques et un bilan échographique vous seront prescrits en vue d’un traitement adapté à votre cas.

185 rue Raymond Losserand 75014 Paris     Tél.  01 44 12 81 04

Hôpital Jean Verdier (Bondy)

L’hôpital Jean Verdier dispose d’une équipe pluri-disciplinaire permettant une prise en charge optimale et sur un même site, des patientes présentant une pathologie utérine fibro-myomateuse. Une consultation spécialisée en fibrome permet une évaluation et une prise en charge globale clinique des patientes, par imagerie diagnostique pelvienne, échographie-doppler, IRM,  hystéroscopie. Explication des possibilités thérapeutiques et accompagnement de la décision thérapeutique se font en concertation avec la patiente. En présence de saignements, les possibilités de traitements médicaux sont discutées avec la patiente : progestatifs, DIU au levonorgestrel.

La prise en charge la plus appropriée à chaque patiente lui sera proposée, après information spécifique sur les traitements et les explorations effectuées. Des médicaments préopératoires sont proposés en cas d’anémie ou de douleurs, ou lorsqu’une réduction de la taille du myome est nécessaire pour faciliter le geste opératoire.

Avenue du 14 Juillet 93143 Bondy Cedex  Tel. 01 48 02 67 96

CHU de Bordeaux

Le plateau technique du CHU de Bordeaux est doté de toutes les structures permettant une prise en charge optimale des patientes souffrant de fibromes utérins: imagerie diagnostique par échographie-doppler, IRM, prise en charge des troubles de la fertilité et suivi des grossesses à risque, imagerie interventionnelle : embolisation, myolyse par ultrasons focalisés.

Les traitements sont proposés aux patientes en fonction de leurs symptômes et du désir ou non de conserver l’utérus en vue d’une grossesse. Seuls les myomes responsables de symptômes peuvent être traités. Les autres, asymptomatiques, peuvent être surveillés. Aucun traitement médical ne peut faire disparaitre les myomes. Les médicaments ne traitent que les symptômes associés aux myomes et sont généralement proposés en première intention : stérilet à la progestérone pour les saignements, anti inflammatoires pour les douleurs. Les analogues du Gn-RH et les anti-progestérones sont plus puissants et bloquent les règles tout en faisant régresser la taille des myomes, mais le traitement est limité à 3 mois.

Place Amélie Raba-Léon 33000 Bordeaux    Tél. 05 56 79 59 85

Hôpital Européen Georges Pompidou (Paris)

Co-fondateur en 2007 du Congrès international en embolisation, Global Embolization Symposium and Technologies (GEST) et premier centre pour l’étude Efuzen, étude comparative de la sexualité avant et après embolisation de fibromes, le pôle radiologie interventionnelle de l’hôpital Européen Georges Pompidou est un des premiers à avoir mis en place l’embolisation des fibromes utérins dès 1994. Une équipe multidisciplinaire composée de radiologues diagnosticiens et gynécologues a été mise en place en 2004  pour la prise en charge du fibrome utérin. L’activité du pôle gynécologie chirurgie oncologie en pointe, répond aux besoins des patientes : résection de fibromes et hystérectomie par les différentes voies incluant les voies cœlioscopique et vaginale. Au sein du service de radiologie, des spécialistes en imagerie de la femme : mammographie, échographie, IRM permettent d’effectuer sur place les examens d’imagerie.

20- 40 rue Leblanc 75015 Paris  Tél.  01 56 09 37 41 ou 01 56 09 27 15

CHU de Tours

Le Centre hospitalier de Tours dispose d’une équipe multi-disciplinaire. Le traitement de vos fibromes utérins sera personnalisé en fonction de vos antécédents, votre âge, désir de grossesse, désir de conservation de votre utérus et les pathologies associées, selon que vous êtes en ménopause ou pas. Votre dossier sera présenté si nécessaire à la réunion multidisciplinaire des myomes. Chirurgien, gynécologue, radiologue interventionnel et/ou radiologue diagnostique, se prononceront sur le choix de la prise en charge la plus adaptée à votre cas. Les résultats de vos examens sanguins et d’imagerie réalisée par un radiologue spécialisé en gynécologie ou par un gynécologue, permettront au praticien de s’assurer que tous les paramètres de l’échographie permettant d’obtenir la cartographie de l’utérus sont donnés. Si l’échographie ne suffit pas, elle sera complétée par une IRM pelvienne avec injection de gadolinium en sagittal, coronal et transversal. En fonction du nombre, la taille et la localisation des myomes, plusieurs thérapeutiques pourront être associées : par exemple, la chirurgie de résection hystéroscopique et la destruction ou l’ablation de myomes. Le ou les différents choix de la thérapeutique seront proposés à la patiente selon la cartographie et les symptômes. Si la chirurgie est retenue, la voie d’intervention selon la faisabilité et les bénéfices risques de chacune des thérapeutiques seront exposés et expliqués à la patiente. La décision finale sera partagée avec la patiente.

2 Boulevard Tonnellé 37044 Tours     Tél. 02 47 47 47 41

CHU la Conception – la Timone (Marseille)

Composés d’une équipe pluridisciplinaire, les spécialistes intervenant dans le processus de prise en charge  des patientes à l’hôpital la Conception et la Timone, travaillent en étroite collaboration. Ainsi, il est aisé d’avoir un avis complémentaire en fonction de chaque situation et des demandes des patientes, que ce soit sur la fertilité ou les traitements existants. La prise en charge de la pathologie fibromateuse nécessite, après le recueil des informations cliniques et désirs des patientes, une cartographie précise des fibromes. Celle-ci se fera par échographie pelvienne, IRM et hystéroscopie diagnostique. La pathologie pouvant être associée à un problème de fertilité, il sera dans ce cas primordial de faire la part des choses entre l’imputabilité des fibromes et celle d’autres facteurs. Le dossier de la patiente sera discuté avec les médecins spécialistes du centre de Procréation Médicalement Assistée (PMA) de l’hôpital. Il existe différents traitements permettant une prise en charge adaptée. Il n’existe pas d’indication à traiter systématiquement tous les fibromes utérins. Il est toujours nécessaire d’évaluer le rapport entre les bénéfices à retirer des fibromes et les risques de réaliser une intervention sur l’endomètre ou la paroi utérine. Les trois principaux traitements sont le traitement médical, le traitement chirurgical associé ou non à une embolisation et l’embolisation exclusive. En fonction de chaque dossier, le projet thérapeutique sera discuté avec l’ensemble des intervenants afin de proposer différentes options à la patiente. Les avantages et inconvénients de chaque option seront exposés à la patiente afin qu’elle puisse prendre une décision après une information éclairée.

147 Boulevard Baille 13005 Marseille Tél. 04 91 38 37 85

Groupement des gynécologues chirurgiens franciliens

L’équipe médicale regroupée au sein de Gynécosphère® de la clinique Internationale du parc Monceau permet une prise en charge optimale des patientes présentant une pathologie utérine fibromateuse. L’imagerie diagnostique par échographie-doppler, IRM et hystéroscopie diagnostique, permet d’effectuer les examens nécessaires à la prise en charge des patientes. Outre la symptomatologie bien connue des femmes porteuses de fibromes utérins, les saignements (avec l’anémie, la fatigue et le retentissement socio-professionnel qui en sont les conséquences), la douleur, la gêne pelvienne, la compression sur la vessie ou sur le rectum, l’équipe de Gynécosphère met au centre de sa prise en charge et de ses décisions, le retentissement des fibromes utérins sur la fécondité actuelle ou en devenir des patientes. Envisager une abstention thérapeutique, un traitement médical ou enfin un traitement plus invasif doit se définir sereinement au sein d’une discussion entre la patiente et son médecin en pesant les avantages et inconvénients de chacune de ces possibilités.

Clinique Internationale du Parc Monceau

21 rue de Chazelles 75017 Paris

Tél. 01 48 88 25 25

Centre hospitalier de Carpentras

L’équipe du service de gynécologie du pôle santé de Carpentras prend en charge chaque patiente porteuse de fibrome dans sa globalité et sa singularité. L’établissement est équipé d’outils diagnostics performants permettant d’évaluer la taille et la position du ou des fibromes et leur retentissement: échographie 3D, Imagerie par Résonnance Magnétique, hystéroscopie diagnostique sans anesthésie. Une fois l’étape diagnostique réalisée, la discussion entre la patiente et le médecin permet d’élaborer une prise en charge personnalisée, prenant en compte les souhaits de chaque patiente et les projets éventuels de grossesse. Le pôle santé de Carpentras est équipé de matériel permettant une prise en charge chirurgicale des fibromes: cœlioscopie, hystéroscopie opératoire bipolaire, morcellation. Ceci permet d’éviter dans la mesure du possible le recours aux interventions de types laparotomie ou hystérectomie. Dans le cas où une embolisation s’avérerait être l’option la plus favorable, celle-ci sera réalisée en collaboration avec l’équipe de radiologie interventionnelle du centre hospitalier d’Avignon.

Service de gynécologie du Pôle Santé de Carpentras

34 Rond-Point de l’Amitié 84200 Carpentras

Tél. 04 32 85 89 10